Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Quelqu'un l'interrompit d'un coup. C'était un jeune de l’îlot insalubre, à la périphérie des cités, vers les champs et les forêts : "Mais qu'est ce que ça peut nous foutre qu'ils soient là, on sait que c'est leur rôle de se mettre en avant pour nous canaliser...

La cité ghetto contenait environ 25.000 unités de logements pour environ 150.000 individus de tous âges, toutes races, toutes origines. Elle était ceinturée par une vallée verte, boisée, entrecoupée de palissades et de détecteurs d'agitation. Impossible...

Dans l'appartement communautaire, les rapports étaient courtois, il devait s’efforcer de ne pas donner son avis à tout moment, mais au contraire, attendre l'attention. L'histoire des blêmes avait suscité beaucoup de discussions. Dés qu'il s'agissait de...

Par delà les confins des mondes étoilés... les diaboliques de l'excès, anges de l'incompréhensible, (ils impriment le mouvement perpétuel des marteaux fêlés sur les portes de vos angoisses), se sont donnés rendez-vous en un point qui n'existe pas, pour...

De toutes les effluves macérantes qui crevassaient son être, il avait réussi à en exhumer une bonne part, et les mettre en forme consciente, répertoriées, attendues. Mais il en est une qui manque indéniablement à l'appel, éternellement vrillée au plus...

Tu avais deux enfants et ton compagnon était jaloux Tu t'es glissée un matin dans mes draps Tu m'as reproché cette frustration, cette envie que mon refus te força à refouler Tes yeux furibonds avaient mal Tu me certifiais qu'il n'en saurait rien Tu ne...

Et après ça, quoi dire ? Soyons mirobolants ou soyons médiocres, la trace de l'air que nous déplaçons est la même, toutes catégories confondues ! Et alors voilà ! On se disait... Que pouvait-on bien se dire. Les vacances avalées. Paris luisait encore...

Le soleil réchauffait la terre et lui fournissait par transformations successives son énergie, mais Georges devait apprendre l'obscurité, il devait expérimenter par lui-même, ces sensations des profondeurs, ces nouvelles facultés d'adaptations humaines,...

Georges venait d’éteindre les infos sur le mur d’image. Il ne savait quoi en penser. Rien n’avait l’air gagné ni perdu de part et d’autre. Mais l’audace des gens du réseau l’intriguait. Que pouvaient -ils gagner à faire cela. Cela n’avait pas de sens....

Arrêtons le massacre ! Je t'ai vu dans ta robe à carreaux et tu m'as ignoré Tu lui as tendu la main et il t'a méprisé Il nous a accueilli chaleureusement et nous l'avons massacré Nous vous avons retenu l'espoir et vous nous avez emprisonné la vie Vous...

1 2 3 4 > >>