Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Christian Hivert

bien

lire sylvain

le-che-portait-pas-de-t-shirt-che-guevara-dixit-taipan

 

 

 

 

 

la nécrophilie Che Guevarienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une société qui vieillit se retourne fatalement sur son histoire, autant pour se sécuriser sur son identité que pour les promesses imaginaires qu’elle procure à un système qui s’ennuie.

Quand la violence civilisée a diversifié son activité entre la misère sociale, la précarité conjoncturelle, l’agoraphobie standardisée et le déracinement culturel, il faut bien construire un musée.

Les pays de l’ancien bloc soviétique ont eu leurs heures de gloire. L’Afrique, à force de crier aux loups et par manque de professionnalisme, a perdu tout crédit et la Yougoslavie n’a pas le potentiel annoncé.

Concernant les régimes militaires pratiquant l’artisanat et les dictatures bicéphales en Amérique du Sud, le business de la nécrophilie Che Guevarienne et la carte vermeil de Fidel Castro ont pillé tout le substrat romanesque qu’il pouvait rester. Et ne comptez pas sur Chavez, il n’excite que les vierges du NPA et les déserteurs du PCF.

Mais dans ce monde en mouvement – sur lui-même – il y a des valeurs sûres. Acculées entre leurs folklores géographiques et leurs histoires de cœur coloniales, les îles et leurs insulaires d’habitants demeurent le centre nerveux des fantasmes occidentaux.

Quoi de mieux qu’un cocktail implosif d’exotisme armé, de cannibalisme politique et de tragédie humanitaire ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour de village Djerba la fidèle au Club Med World de Paris

 

 

Imaginez, fermer les yeux et détendez vous

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modus Operandi :

 

La révolution traditionnelle, le putsch démocratique et un bain de sang contaminé avec femmes et enfants, pleurant en option, cela vous tente ?

Etudiants altermondialistes et retraités philanthropes, vous hésitez encore ?

Imaginez, fermer les yeux et détendez vous.
Terrence Malik s’occupe de la réalisation, les anciens classiques de Dassault industrie gèrent les effets spéciaux et le Club-Med les rafraîchissements.
Un conflit armé par procuration, payable en 3 fois sans frais.

La guerre propre et moralement acceptable, vous êtes croyant et non pratiquant ?
Grâce au confort matériel de la paix et la rebelle attitude vendue dans les publicités, vous pouvez aussi devenir un des belligérants le temps d’un débat.

Peu importe les raisons idéologiques ou alimentaires, seul compte l’adrénaline faite d’héroïsme et de militantisme que vous offre notre service.

Les discussions dans l’ascenseur vous angoissent ?
Vous avez peur de dévoiler vos opinions politiques ?

Optez immédiatement et sans supplément pour le bipartisme originel : « les gentils, pauvres, persécutés et anciens tyrans » vs. « les méchants, riches, oppresseurs et futures victimes ».

Le tourisme mémoriel et repentant n’est plus ce qu’il était. Passons en toute décontraction à l’industrie de l’activisme passif et sans responsabilités.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

npa

 

 

la révolution de salon

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Extension de garantie :

Le luxe dans la révolution de salon, c’est peut-être la possibilité de pouvoir couper le son du massacre ou éteindre complètement la télé la conscience légère et d’aller voter Besancenot les mains lourdes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article