Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les incontournables

Chansons gratuites sur son site

       Les cons sont là

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

Romans pdf gratuits:

Kahina,

Destin majeur,

De l'autre côté de la rivière,

Ne peut être vendu

Assemblée

 

 

 

Possible n°9 Possible n°9

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

Publié par Christian Hivert

DANS UNE GOUTTE DE MON SANG. : Pierre Selos

DANS UNE GOUTTE DE MON SANG.

Il y a des feux de camps,

Des roulottes bringuebalantes,

Des ribambelles de gosses aux grands yeux lumineux,

Il y a la terre brûlée de l’Espagne andalouse,

La puszta de Hongrie et la plaine roumaine.

Il y a des petits cirques, des marchés et des foires,

Des lanceurs de couteaux,

Des chaises à rempailler

Et des paniers d’osiers.

Dans une goutte de mon sang

Il n’y a pas celui des purificateurs,

Ces prétendus aryens défenseurs de la race

Qui se donnaient pour chefs les plus dégénérés

Ignorant qu’ils parlaient l’indo-européen.

Les Gaulois tricolores

N’aiment pas les nomades

Leur nom n’est pas écrit au monument aux morts.

Le chemin qui menait des trains aux chambres à gaz

Ne donnait aucun droit

A un titre de gloire.

Tziganes, Roms, gitans,

Voleurs de poules et d’enfants !

C’est une très vieille comptine

Que nous chantaient nos mères grands.

Dans une goutte de mon sang

Il y a moi, il y a eux

Il y a vous.

Dans une goutte de mon sang

Il y a nous.

                                                                  P.SELOS                 Paris, Octobre 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article