Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les incontournables

Chansons gratuites sur son site

       Les cons sont là

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

Romans pdf gratuits:

Kahina,

Destin majeur,

De l'autre côté de la rivière,

Ne peut être vendu

Assemblée

 

 

 

Possible n°9 Possible n°9

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

Lorsqu’ils furent éloignés de quelques pas, Simon lâcha la vapeur… — Mais père Arthur, il est cinglé, il faut qu’il se fasse soigner… — Simon, tu es trop pressé comme d’habitude, si tu savais tout, ce mouflet tapine depuis deux ans, non seulement il est...

Arthur se secoua de ses réminiscences, il se demandait parfois si ce n’était pas un handicap flagrant, de se trouver ainsi happé, par des histoires intérieures connues de lui seul, au beau milieu d’une action toute autre. Le père Arthur était arrivé au...

— Ça y est, tu l'as ton repaire de conspirateurs ? Dominique Premier était heureuse pour lui. Dominique ne pouvait que se réjouir de ses succès puisque Dominique avait dédaigné toute reprise de contact. Puisqu'elle ne voulait plus le revoir elle ne pouvait...

Un quart d'heure plus tard, muni des croissants adéquats, il sirotait un café chez Marcel et Patrice vasouillait en plein réveil. Un pétard au bec Marcel était sceptique et amusé par l'exaltation d'Arthur. — N'oublie pas les nerfs de bœufs au petit matin,...

Tout ce qu'il voyait au gré des rues arpentées ressemblait à une vaste friche industrielle entrecoupée de pavillons modestes et de petits immeubles pauvres. Quelques terrains vagues indiquaient le chemin aux bulldozers. La rénovation ne tarderait pas,...

— Tu viens, on t'enlève ? — Oui, allons y ! La voiture était le long du trottoir, les deux femmes s'installèrent à l'avant. C'est comme cela qu'il avait fait la connaissance du Père Arthur, son Premier et dernier client. Arthur n'était pas fait pour le...

10 juin 2013 Les censeurs masqués avec un flic dans leur tête de faux anars Manipulateurs hors de nos vies ! Front Syndical de Classe Ce samedi 8 juin, notre camarade Annie Lacroix-Riz, membre du conseil d’administration de notre organisation, a participé...

*/* En 1985 les nouveaux patrons de la rue Sainte-Anne veulent progressivement « nettoyer » leur clientèle de ses scories : les tapins de l’intermittence. Les petits truands et les clients trop sauvages sont de plus en plus pressés de changer d’adresse,...

‘Chez Nénette’ de Amy Harrold I. Au bout d’une départementale divaguant gratuitement, nous la trouvons. Pendant trente-six kilomètres, depuis la ville la plus proche, nous suivons la route ; un ruban au vent. Avant de grimper vers le plateau isolé, nous...

Chapitre 4 – Sex, drugs, and rock’n’roll — Tu ne pouvais me suivre, tu devais poursuivre tes études, devenir chercheuse, devenir cheffe, faire carrière et trouver un mari italien. Hélas, Dominique je fus si longtemps comme le malheureux garçon assis sur...

VIEILLIR. Vieillir c’est pouvoir dire Que je suis encore là Quand tant de mes amis Ne sont plus de ce monde. Au lieu de regretter hier, Je vis l’instant. Je ne prendrais la porte Que contraint et forcé Avant d’être un légume Et si ça m’advenait, Marchez...

COLPORTEUR. Tout comme aux jours anciens Je ne colporte pas de très bonnes nouvelles, Vous préférez les autres. D’ailleurs je ne vais pas Marcher sur les chemins où l’on ne croise plus Que des chercheurs d’étoiles. Je n’ai dans ma besace Que des cris...

AVEC CE TEXTE LA Avec ce texte là, Je provoque l’intime. L’amour avec la mort Fusionnent dans l’instant. Ils partagent alors Le masque de Janus. Dans les chairs qui se livrent Les humeurs se libèrent. La femme, que décrit à l’état de charogne Baudelaire,...

L’EQUILIBRISTE. Sur le fil de ma vie Je cherche l’équilibre, Entre mon altruisme Et mon intolérance. J’ai des élans du cœur Et des haines tenaces Et suis un monolithe Lézardé du dedans. Je ne recherche pas La clef de la sagesse N’étant pas pratiquant...

LES ENFANTS DE BOGOTA (Pierre Selos) chanté par Isabelle Aubret Plaza de Bolivar, Bogota, Colombia ! Ils s’endorment le soir, Pauvre gamineria ! Ils ont toujours froid et peur du regard Des policiers, des soldats ; Ils sont couchés corps à corps dans...

CONFERENCES. De conférences en commissions, De commissions en réunions, De réunions en comités, De comités en expertises, D’expertises en aménagements, D’aménagements en concessions, De concessions en renoncements, De renoncements en reculades, De reculades...

Pour Arthur, elle était toujours Kahina. Elle voulut ressentir en elle les étroits souvenirs des rapprochements affectifs qui avaient été les leurs. Tout son être était mou, informe, inapte, elle s’en voulut. Il fallait qu’elle s’ébroue, qu’elle...