Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Le père Arthur allait de l’un à l’autre, progressait dans les histoires, s’incrustait dans les mémoires, devenait l’un des grands personnages de cette rue, son grand sourire éclairant ses pas et sa large paume ouverte annonçant l’arrivée de son imposante...

*/* Il est assez apaisant pour l’ordinaire passant sans souci — ou tout au moins pour sa part grossièrement hétérosexuelle et médiatique — d’associer la prostitution masculine à une image bucolique de travestis brésiliens attendant le chaland à l’orée...

Un jeune âgé de 18 ans est mort à Fort de France le 13 Mai 1971 Souvent il y a des noms de personnes qui résonnent, qui reviennent à la tête sans savoir pourquoi, sans les connaître. Cela peut durer durant des années … Nombreux d’entre vous, on déjà vécu...

Pour l'heure cela faisait bien trois mois — tout l’hiver, et Février était glacial — que le projet ne prenait pas forme faute d'avoir encore le lieu idéal pour l'abriter. Arthur venait de passer la nuit avec Patrice et Fernand à écrire à trois dans le...

La rue s’allongeait jusqu’au bout de la nuit, il n’était pas encore onze heures et ils savaient qu’ils ne resteraient pas après une heure du matin, la vie suivait son cours et tous ces êtres se confondaient dans une petite masse de réprouvés et de travailleurs...

Lorsqu’ils furent éloignés de quelques pas, Simon lâcha la vapeur… — Mais père Arthur, il est cinglé, il faut qu’il se fasse soigner… — Simon, tu es trop pressé comme d’habitude, si tu savais tout, ce mouflet tapine depuis deux ans, non seulement il est...

Arthur se secoua de ses réminiscences, il se demandait parfois si ce n’était pas un handicap flagrant, de se trouver ainsi happé, par des histoires intérieures connues de lui seul, au beau milieu d’une action toute autre. Le père Arthur était arrivé au...

— Ça y est, tu l'as ton repaire de conspirateurs ? Dominique Premier était heureuse pour lui. Dominique ne pouvait que se réjouir de ses succès puisque Dominique avait dédaigné toute reprise de contact. Puisqu'elle ne voulait plus le revoir elle ne pouvait...

Un quart d'heure plus tard, muni des croissants adéquats, il sirotait un café chez Marcel et Patrice vasouillait en plein réveil. Un pétard au bec Marcel était sceptique et amusé par l'exaltation d'Arthur. — N'oublie pas les nerfs de bœufs au petit matin,...

Tout ce qu'il voyait au gré des rues arpentées ressemblait à une vaste friche industrielle entrecoupée de pavillons modestes et de petits immeubles pauvres. Quelques terrains vagues indiquaient le chemin aux bulldozers. La rénovation ne tarderait pas,...

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 50 60 70 80 90 100 > >>