Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

Le Venezuela expulse un agent français qui a purgé sa peine pour plan d’assassinat de Chavez

Telesur-AVN-VTV

Le citoyen d’origine française Frédéric Laurent Bouquet a été expulsé du pays ce samedi après avoir payé quatre ans de condamnation pour un plan de magnicide contre le président Hugo Chávez.

La ministre pour le service pénitentiaire de Venezuela, Iris Varela, a informé ce samedi l’expulsion du français Frédéric Laurent Bouquet, agent d’intelligence de la nation européenne, qui a été détenu durant presque quatre ans pour un plan de magnicide contre le président Hugo Chávez.

A travers son compte Twitter, @irisvarela, a indiqué que l’homme a payé une condamnation « pour avoir confessé sa participation dans les faits ».

« Agent d’intelligence français ayant purgé une peine pour tentative de magnicide après avoir avoué sa participation dans les faits ! », dit textuellement le message diffusé par le réseau social et publié par l’Agence Vénézuélienne d’Informations (AVN).

Varela a indiqué dans un autre message : « Frédéric Laurent Bouquet, détenu le 18-06-2009 condamné à 4 ans, a avoué qu’il était venu attenter à la vie de Chavez. Un arsenal a été trouvé en sa possession ! ».

La ministre a rappelé qu’en accord avec l’article 39-4 de la Loi d’Etrangers et de Migration, les étrangers mettant en risque la sécurité et la défense de la Nation pourront être expulsés du pays.

Le 11 mai 2009, le bureau du Procureur vénézuélien a informé la détention de ce citoyen français, comme celle de trois dominicains, membres présumés d’un « groupe terroriste », avec lesquels diverses armes et explosif plastique C-4 ont été retrouvés, bien qu’il n’a pas signalé qu’il s’agissait d’une partie d’un plan magnicide.

Bouquet, Edgar Florián Sánchez et les frères Omar et Diomedis Campusano ont été accusés à l’époque d’association de malfaiteurs et dissimulation de substances explosives, armes de guerre, autres armes à feu, et fabrication et possession de munitions.

A l’heure actuelle, 13 fusils, 1 demi kilo de C-4, approximativement cinq mille cartouches de différents calibres, des machines pour recharger des projectiles, radios de communication professionnels de longue distance, huit reproductions d’armes à feu ainsi qu’une grande quantité d’uniformes militaires et neufs bouteilles contenant de la poudre.

Source : http://www.telesurtv.net/articulos/2012/12/29/venezuela-expu...

Traduction BQ

Commenter cet article