Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

JAURESTANT QUE NOUS PENSERONS…

 

Tant que nous penserons à ceux qui sont partis

Nous les évoquerons quand d’autres les oublient.

Ils auront, grâce à nous, un peu d’éternité.

 

Tant que nous penserons à ceux qui vont nous suivre

Nous aurons le souci de leur laisser, pour vivre,

Un univers exempt  de trop de pollution.

 

Tant que nous penserons que la vie est un don

Et que venir au monde est un constant miracle

Nous nous refuserons à répandre la mort.

 

Tant que nous penserons que l’argent n’est pas tout

Nous serons  enrichis par bien d’autres valeurs

Qui ne connaissent pas les revers de fortune.

 

Tant que nous penserons que l’amour est vital

Nous le voudrons sincère et des plus absolus

Et pour le mériter, en être à la hauteur.

 

Tant que nous penserons  que d’autres sont venus

Et qu’ils ont combattu pour les laissés pour compte

Nous les respecterons en prenant la relève

 

Ce n’est qu’à ce prix là qu’on peut rester un homme.

 

P.SELOS

                                                                 Paris, Août 2013

Commenter cet article