Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

Voeux-2013-vachement-belle.jpgREFUS

L’enfant qui vient à moi a les yeux grands ouverts

Mais il voit ;

Il écoute les voix, il pressent les mystères

Au-delà ;

Les chemins que je prends ne sont pas inconnus

A ses pas ;

Les adultes parents refusent les secrets

Qu’ils n’ont pas.

L’enfant qui m’a suivi sait encore regarder

Les étoiles,

Sans vouloir à tout prix réciter sa leçon

Sidérale ;

Des hommes en fusée mettaient fin à leurs rêves

Dans la nuit,

Que tous les deux penchés nous guettions le manège

Des fourmis.

L’enfant qui tient ma main n’est pas de votre monde

Etranger,

Il lui faut des matins, non l’aube grise immonde

Des cités.

Conservez vos soleils, enchainez vos printemps,

Vos étés,

N’accordez qu’à vos vieux, n’accordez qu’à vos vieilles

Des regrets.

L’enfant qui me ressemble et que je suis resté

Ont encore

L’envie de découvrir et l’envie d’inventer

Des trésors ;

Ne pas vivre la vie que vous avez copiée

Sur la mort ;

Finir dans la tempête mais ne jamais pourrir

Dans un port.

 

                                                                                          P.SELOS

Commenter cet article