Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

cielRECYCLER.

 

Brel le chantait déjà

Au nom du duc d’Elboeuf :

« C’t’avec du vieux qu’on fait du neuf ! »

Et nous ne manquons pas d’expert en la matière

Il suffit d’écouter les discours politiques

Pour en avoir la preuve.

 

Soyez bons citoyens ! Triez vos emballages !

Vous les paierez deux fois

Car tout est revendu.

 

Depuis des millénaires toutes les religions

Utilisent la mort pour avoir des croyants.

Elles sont passés maître en récupération.

 

Il n’est que d’étudier leurs lieux de sanctuaires

Pour savoir que déjà ils étaient fréquentés.

Il vaut mieux profiter des vieilles habitudes.

 

Nos villes sont bâties sur d’anciennes cités,

La plupart de nos fêtes l’était sous d’autres noms.

L’Histoire est une affaire de récupération.

 

On a beau le savoir, on est incorrigible.

On s’accroche à l’espoir qu’il y aura du nouveau

Et comme ces joueurs addictes  du hasard,

Bien que nous connaissant,

Nous misons sur nous-mêmes.                                          

                                                                      Pierre Selos                                          

 

Commenter cet article