Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

 

code prison

 

Communication de l'equipe de l'envolée

 

 

Nous avons choisi de consacrer l’intégralité de ce numéro de L’Envolée au procès de l’évasion de Moulins. Nous avons depuis deux mois reçu pas mal de courriers, mais, faute de place, il est difficile de tout retranscrire dans les trente
deux pages que nous nous sommes fixées. Cela nous permettra de faire paraitre rapidement, avant l’été, un prochain numéro dans lequel nous publierons tout ce que nous avons reçu. Nous tenions néanmoins à saluer toutes celles et ceux qui nous ont contactés, par lettre, par téléphone, au gré de parloirs.


Depuis son procès aux assises de Toulouse, en décembre de l’année dernière (cf L’Envoléé n°34) et les 20 piges que lui a collées le sinistre président Coustet, Philippe a fait appel. Il a été transféré de Seysses à Mont-de-Marsan, un centre pénitentiaire de construction récente, à la gestion sécuritaire et au dirlo pervers, le tristement bien nommé M. Cachot.

 

Trois longs courriers nous sont parvenus de cette taule. Nous les publierons bientôt sur le site et dans le prochain numéro. Salut à toi ? Tiens le coup, on s’écrit.


Au passage, un salut à Chaba qui vient de faire quelques jours de mitard pour avoir insulté ce salopard de Coustet dans un courrier pourtant privé. On se voit peut-être à ton procès ? Philippe n’est resté que quelques mois à Mont-de-Marsan avant d’être baluchonné sous prétexte de son profil (libérable dans plus de vingt ans, il passe aux yeux de l’AP pour un nouveau candidat à la belle).

 

Lâche pas le morceau à Moulins Fifi, on va encore danser. C’est loin Moulins, mais ça va le faire.


Une spéciale pour Khaled à Moulins aussi, qui sait trop bien recevoir. Ils t’enferment dans un labyrinthe mais malgré tout c’est toi qui file la patate.


Un grand salut à Nabil, qui a rendu publique une lettre il y a quelques semaines qui expliquait le sort que lui faisait l’AP en le considérant comme un responsable des mouvements de Roanne dont on a déjà rendu compte. Ses proches ont fait tourner la lettre et des solidarités extérieurs se sont manifestées de différentes manières pour montrer à la direction de Roanne qu’il n’était pas seul. Des nouvelles de tout ça bientôt. Nabil a été récemment transféré à Neuvic, en Dordogne. Ça y est, ils te l’ont fait le coup de l’éloignement, comme ils te l’avaient promis. Espérons qu’ils te lâchent un peu là-bas, on est avec toi mec, écris-nous !


Laurent Orsini vient de passer en procès pour sa « prise d’otage » à la maison d’arrêt de Varces en 2011 ; il nous racontait tout ça dans le numéro 31. Le procès a été vite expédié, on le raconte bientôt sur le Net. Courage à toi, on a vu que t’étais un combattant.


Kaoutar a encore été transférée au CNE de Fresnes, alors qu’il y en a un à Réau, histoire de l’épuiser encore un peu plus. On garde tes courriers au chaud pour le prochain, en touchant du bois pour qu’ils te foutent un peu la paix d’ici l’été. Grosses bises !


Un grand salut à Malin Mendy et à Xavier qui sont tous les deux enfermés à Laon : Malin, nous avons retranscrit ton coup de téléphone à L’Envolée, et Xavier, nous avons bien reçu ton courrier. A tout bientôt de vous entendre ou de vous lire.

 

Sisi, nous n’avons pas oublié ton courrier depuis Réau et nous te saluons fraternellement.

 

Salut à vous, ceux de la Santé qui ont tenu à téléphoner pour prévenir et raconter comment l’administration pénitentiaire et le service médical ont laissé crever un jeune homme dans sa cellule alors qu’il avait tous les symptômes d’une hémorragie cérébrale avant de remonter de promenade.


Malek, garde la pêche ! On sait qu’ils t’ont fait la misère après l’évasion de Redoine et qu’ils t’ont remis à l’isolement. Ils se vengent comme ils peuvent. On attend avec impatience que tes avocats obtiennent la levée de cette mesure bien évidemment disciplinaire.


Christophe et Omar, on vous envoie toute notre amitié solidaire et on reste sur le cul de la force, de la sincérité, de la détermination dont vous avez fait preuve pendant ces longues journées d’audience. La grande classe.

 

Sylvie et Nadia, bon courage pour la suite, on attends de vos nouvelles.

 

http://lenvolee.net/lenvolee-n-35-proces-de-la-belle-de-moulins-yzeure-editorial-et-sommaire/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article