Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

CHEZ J.C CARTONPour certains…

 

Pour certains, les poètes n’ont pas à commenter

Ni à se faire l’écho de notre quotidien.

Qu’ils restent à la marge et nous fassent rêver,

Qu’avec des mots-pastels ils maquillent le monde.

 

« Nous n’avons pas besoin qu’ils nous ouvrent les yeux.»

Me disais une amie à qui je reprochais

De vivre en ignorant les horreurs de ce temps.

« Il y a des sujets plus jolis et plus tendres.»

 

J’avoue être doté comme tous mes comparses

De ce que vous nommez «la sensibilité» ;

Contraire à la raison, elle est ingouvernable

Et de par sa nature elle n’est pas sélective

 

Chacun a sa façon de concevoir la vie,

Rangeant les sentiments comme un magasinier,

Prévoyant toute chose et craignant l’imprévu

Ayant déjà choisi son marbre funéraire.

 

Je ne servirais pas d’exemple en référence

Et l’on m’a déjà dit que j’étais inutile.

Dans les murs qu’ont bâtis, on ne voit pas ma pierre ;

Je suis un désoeuvré au milieu des fourmis.

 

Et c’est pourquoi, souvent je m’isole en moi-même.

 

                                                                                          P.SELOS

                                                                                  Paris, 14 Mai 2013

 

 

 

Commenter cet article