Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

libye-goebbels.jpgTripoli : « la goebbelisation » de l’information

Gaëtan PELLETIER


« Selon lui, « l’idéal, c’est que la presse soit organisée avec une telle finesse qu’elle soit en quelque sorte un piano sur lequel puisse jouer le gouvernement ». Goebbels »


Que savez-vous de Tripoli ? Que savons-nous exactement ? Combien de victimes ? Combien de bombardements ? De sorties aériennes ? De drones ? Et, surtout, que savons-nous des « raisons » réelles de ce conflit ?


J’ai fouiné des heures dans les médias officiels, sans rien trouver pour se faire un portrait de ce qui se passe là-bas. Des bribes, des images de rebelles, parmi lesquels il faut distinguer les vrais des faux, étant donné l’infiltration « d’aidants naturels » déguisés.

« Les forces spéciales britanniques - indiquent les enquêtes du Guardian et du Telegraph - ont joué un rôle clé dans l’attaque de Tripol ».

Vous vous souvenez de l’invasion de l’Irak ? On a eu droit à des feux d’artifices de l’aviation, un Bagad bleui sous les boursouflures des bombes dites « chirurgicales ».


Ici, rien.

Du feutré.


La question la plus acide qui soit est la suivante : Comment en sommes-nous rendus à camoufler l’Histoire dans un nuage de brumes, alors que nous devrions, en tant que nations dites civilisées avoir droit à une information claire, précise, du moins non falsifiée ?


Depuis quand les peuples occidentaux doivent-ils se référer à des Thierry Meyssan et autres missionnaires pour épurer un peu l’alambic frelaté ou muet d’un système « Alzheimer » de sa mission originelle ?


L’OTAN

« L’Alliance avait pour vocation initiale d’assurer la sécurité de l’Occident au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en prévenant d’éventuels soubresauts d’impérialisme allemand et en luttant contre les ambitions de conquête de l’Union Soviétique appuyée par ses satellites (militairement organisé dans le cadre du Pacte de Varsovie). »

La sécurité de l’Occident ?

La sécurité de l’Occident, pour le moment, devrait passer par un « sarclage » de la lignée des banquiers qui ont créé une crise systémique en 2008.


Quant à la clique de Bush ( qui signifie buisson), gageons que les américains sont terrés en attente du résultat du travail fait par des « amis » ambitieux ou niais.


Le syndrome des sentinelles de l’air


Émission de SF avec marionnettes. 1965,-1966. En France, 1976.

« En 2026, Jeff Tracy, ancien astronaute devenu richissime, est à la tête d’une mystérieuse organisation, appelée la Sécurité Internationale (International Rescue), et dont la mission est d’intervenir sur les sites de sinistres majeurs, ou dans les cas d’extrême urgence. Il vit sur une île du Pacifique, entouré de ses cinq fils et de quelques personnes de confiance, toujours prêts à sauver le monde à bord de leurs engins futuristes, les Thunderbirds. Wikipedia »

On est « nourris » de marionnettes. Il y a plus de vérité dans les dessins animés, les bandes dessinées, que dans la « vraie vie ». http://gaetanpelletier.wordpress.com/2011/06/10/bip-bip/

… « une mystérieuse organisation, appelée la Sécurité Internationale… »

Jules Verne n’a pas fait mieux.


Et le trio McDonald ?

Le monde est rempli de faux « Wanted ». Comme dans les westerns américains.

Les affiches jadis collées aux poteaux sont maintenant sur l’internet.

Saddam
Ben Laden
Kadhafi

Des leurres pour les poissons qu’on veut faire de nous.

Ils représentent un danger pour l’Occident…


En réalité, de façon dont se déroulent les événements et, surtout, de la manière dont on les fabrique, c’est maintenant l’Occident, dans ses structures et ses dirigeants, est devenu l’ennemi public numéro un pour les peuples.


Le Canada

« 21 h 30. Le Premier ministre canadien assistera à la conférence de Paris. Stephen Harper se rendra dans la capitale française le 1er septembre, pour prendre part à la conférence des « amis de la Libye ». Cette réunion avec le CNT a été proposée par la France qui a invité, outre le groupe de contact, qui comprend notamment les pays engagés militairement en Libye, la Chine, la Russie et l’Inde. Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, devrait aussi y participer. Le Canada participe aux opérations de l’Otan en Libye avec son aviation et sa marine. Ottawa pourrait bientôt remettre à ce dernier des fonds gelés du régime de Kadhafi.  » http://www.leparisien.fr/intervention-libye/libye-les-insurg...

En voilà un « ami ». Simiesquement vôtre. Un clone des USA.

J’ai honte.

Mon village et le « bout du monde »

Dans mon petit village de 3000 habitants,au Québec, il y a un parc où j’arrête souvent pour me reposer après une ballade en vélo. Là, il y un deux monuments sur lesquels sont inscrits les noms des combattants qui sont parti d’ici pour aller combattre la « botte nazie ».

Des paysans, pour la plupart… Ignorants. Mais vaillants et solides. Plusieurs ne sont pas revenus cultiver leur petit lopin de terre pour se nourrir.

Et c’est ça qui se passe dans le monde : les guerres sont des machines à broyer des citoyens tranquilles. Les guerres des corporations également, appuyées par les « fidèles » qui ont pour églises les banques.

Il y a de bonnes causes.

Mais pour celle-là, et celles qui se sont produites depuis quelques décennies, n’ont plus de « bonnes causes ».

Avez-vous remarqué que ceux qui « font » l’Histoire ne la connaissent pas vraiment ? Car pour la connaître, il ne suffit pas de faire des livres édulcorés de la « botte nazie », mais de voir un simple soulier d’enfant taché de sang. Peu importe où.C’est un peu du mien, au fond.

Ceux qui la subissent, l’Histoire, ce sont ceux qui la connaissent vraiment. Ou ceux qui ont suffisamment d’empathie et d’humanisme pour savoir que le sang du « bout du monde » est le même que le nôtre.


Gaëtan PELLETIER


URL de cet article 14495
http://www.legrandsoir.info/tripoli-la-goebbelisation-de-l-information.html

Commenter cet article