Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

LAP.jpg

Les autonomes Parisiens étaient mal vus un peu partout à cause de cette tendance à l’hégémonie délirante, au prix de refuser parfois le nom d’autonome à ceux qui ne faisaient pas parti de leurs cercles étroits, mais autonome c’est une volonté de se démarquer des forces politiques d’encadrement de la société capitaliste.

Ce n’est pas une étiquette de camembert, ces groupes chaque fois avaient la lourde tendance de reproduire les aliénations du monde totalitaire auquel Arthur tentait d'échapper en construisant des alternatives durables, il avait avec beaucoup une volonté de reprendre en main sa vie dans tout ses aspects connus.

Le poids du fatalisme, des luttes et conflits de classe, les questions liées au travail, au logement, à la précarité, au manque d’argent, à la ségrégation sociale et géographique étaient vus comme un ensemble de données externes, jamais intériorisées, qui ne relevaient ni de l’intime, ni du quotidien.

Arthur vivait en permanence une nouvelle manière de faire la politique, tout cela avait été théorisé des années plus tôt par une poignée d'étudiants qui se prétendaient révolutionnaires plus que d'autres, leurs collectifs avaient la prétention de représenter la voix des autonomes, Arthur ne les avaient jamais rencontrés.

Parfois il était tombé par hasard sur des textes expliquant de manière très compliquée ce que lui et d'autres vivaient au quotidien sans se l'expliquer. Des gros mots comme réappropriation étaient lâchés, mais on ne peut se réapproprier ce dont on n'est pas propriétaire, Arthur préférait l'idée de mise en commun.

Ces petites poignées de théoriciens en quête d'ascension sociale et de reconnaissance par leurs études organisaient une sélection ségrégationniste, une hiérarchie humaine dans laquelle aucun pauvre issu du peuple ne pouvait trouver sa place, il leur aurait fallu étudier longtemps pour comprendre le texte.

Ils auraient peut-être appris qu'ils ne faisaient plus parti du prolétariat ou que la classe ouvrière était une classe en soi demandant à devenir une classe pour soi, peut-être l'inverse, effarés de découvrir que d'ouvriers classe ils étaient parvenus grâce aux autonomes italiens réfugiés, à un plus juste statut d'ouvrier masse.

Ni Arthur ni ses nouveaux compagnons n'avait de temps pour d'aussi longues études. Mendes n'avait quand à lui jamais dû totaliser plus d'une année de scolarité primaire par plages successives de quelques semaines où il acceptait de rester sagement assis à une place assignée sans se sauver par une fenêtre.

Le réfugié italien ponctua son discours fiévreux de la sorte : 

   Les classes ont tendu à perdre leurs caractéristiques objectives et à se définir en termes de subjectivité…

Si cela lui faisait plaisir de présenter les choses de la sorte, Arthur ne supportait plus d'entendre les péroraisons à l'accent italien chaud et tenace.

Et têtu comme une dégoulinure.

   Tu vois bien, nous n'étions pas fait l'un pour l'autre ! la jeune adolescente Dominique Premier lui avait révélé au milieu d'un couloir, à l'entrée de la classe de Science, qu'elle avait découvert récemment à quel point une voix masculine et italienne pouvait lui déclencher la libido.

Cet aveu rougissant d'une jeunette concernant une sexualité particulièrement enfouie sous d'amples tissus mauves et noir l'avait surpris et amusé au point de lui faire oublier le triste statut des grenouilles torturées à l'électricité sur chaque bac d'email blanc par toute une classe de fillettes impatientes.

La même jeune fille, sa Dominique Premier, son éternelle Dominique, sa regrettée, son impossible oubli, son ineffaçable marquage avait tenu à préciser qu'elle ne supportait pas la moindre trivialité, elle avait bien dit trivialité, semblant lui délivrer comme un mode d'emploi pour s'adresser à elle.

Il voulait bien soutenir tous les italiens et leur permettre de vivre à l'abri des poursuites, était pour l'amnistie des délits politiques, une paix des braves, le conflit armé devait cesser, à cette époque personne n'avait encore entendu parler des réseaux de l'ombre du style Gladio ou de la loge P2 ; qu'ils se taisent!

Des couples d'adolescents s'embrassaient et à côté d'eux mais leur tournant le dos les jambes repliées sous les bras, la tête posée sur les genoux, un garçon esseulé, Mendes, regarde vers le large, écoute la réunion, à quel signal les adolescents doivent ils quitter les jeux de l'enfance pour goûter à ceux des corps mêlés ?

Les tiraillements du corps, le regard taquin des adultes, l'envie de fugue ?

   Pauvres adolescents fuguez, voudrait on leur dire, fuguez ne revenez pas!

Dominique avait été si fière de lui, il avait placardé son désarroi fiévreusement rédigé sur tous les murs du hall des assemblées autonomes de son lycée.

   Tout le malheur du monde s'est abattu sur moi du jour ou j'ai prétendu devenir sage, le désordre impoli de ma chasteté d'alors, le simulacre de la course à la vertu est un marché de dupes !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article