Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

francmoisin

 

LE PETIT FOOTBALEUR

 

 

 

Il frappe le ballon

dans sa rue marécage

Pieds nus, vêtu d’un short qui n’a plus de couleur,

Dans sa tête d’enfant, il entend les clameurs

D’un stade imaginaire au bout d’un beau voyage.

 

Un exploiteur de rêves vient de le contacter

Qui se dit recruteur d’un club européen,

Les promesses poison font déjà leur chemin

Et le gosse se voit sorti de la misère.

 

« Avec tes qualités tu as toutes tes chances

Tu peux compter sur moi, je vais te prendre en main.

Je ferai ta carrière et si tu veux partir

Il suffit simplement que tu trouves l’argent.»

 

 

 

Alors il a parlé aux gens de son village ;

Il a su les convaincre, ils ont participé

A l’achat des billets d’avion et du séjour

Qui seraient remboursés au bout d’une semaine.

 

Tout semblait régulier et les papiers conformes

Et c’est en débarquant dans un aéroport

Que l’escroc disparu, laissant sur le trottoir

Un gamin démuni et sans aucun espoir

 

Par le pur des hasards, la ronde de police

L’a découvert blotti dans le coin d’une porte

Et c’est dans un foyer qu’il a passé la nuit

 

 

Le cauchemar pour lui ne fait que commencer.

 

 

 

                                                              P.SELOS

                                                           Janvier 2013

 

Commenter cet article