Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

lybieLA NUIT REVIENT.

 

            Devant la montée du  parti néo-nazi en Allemagne et de l’extrême droite en Europe.

 

Voici que la nuit revient

Ne vois-tu pas compagnon

Grandir au-delà du Rhin

Un aigle sur l’horizon

Sont-ils loin les jours

Où on montait ce chant

“Aïli, aïlo !”

Le bruit du tambour

Plait aux revenants

“Aïli, aïlo !”

 

Voici que la nuit revient,

Si chacun de nous s’endort,

Le soleil sera demain

Peut-être un grand mirador.

Et nous reverrons

La marche à l’étoile

“Aïli, aïlo !”

Et ces lourds wagons

Vers un point final

“Aïli, aïlo !”

 

Voici que la nuit revient

Et nous avons oublié

Les ans de peur et de faim,

La vie  sans la liberté.

Courte est la mémoire,

Tout comme un printemps,

“Aïli, aïlo !”

Pas le temps d’y croire

Que la guerre s’étend.

“Aïli, aïlo !”

 

Voici que la nuit revient,

Laisserons-nous refleurir

Sans l’arracher de nos mains

La rouge fleur des vampires

Il pourrait encore

Battre dans le vent

“Aïli, aïlo !”

Le signe de mort

Sur un fond de sang

“Aïli, aïlo !”

 

Aïli, Aïlo, Aïda !

                                                           P. SELOS      Mai 1968  (Encore valable aujourd’hui)

Commenter cet article