Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

DES-ENFANTS-ET-DES-HOMME-copie-1.jpgHERITAGE

 

Pédagogues de tous les pays,

Fermez vos gueules !

Qui vous fera la charité de vous entendre ?

Au nom de quel exemple, au nom de quelle sagesse ?

Dans l’état déplorable où l’époque se trouve,

Qu’avons-nous à léguer qui en vaille  le coup ?

 

Des vieux fous comme moi sont-ils encore crédibles ?

Les chroniques du temps dégoulinent de sang.

On ne passera plus à pied par la banquise

Et c’est dans un zoo qu’on verra l’ours blanc.

Les bateaux franchiront les glaces par le nord ;

Cependant que des terres connaîtront leur déluge.

 

J’ai la vague impression que le destin du monde

Se joue à la roulette, dans un grand casino.

J’avais une autre idée de ce qu’il fallait faire…

A la table de jeu je vais passer la main.

Bon courage aux suivants qui prendront la relève …

S’il s’en trouve !

 

                                                 P.SELOS

                                      Paris, Décembre 2012

 

 

Commenter cet article