Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

 

SolineGoldman Sachs finance la prostitution des mineures! Le cynisme absolu et révoltant des dirigeants de la planète doit être dénoncé vigoureusement. Nous avons le devoir de sauver ce qu'il y a encore d'humain dans la façon de gérer le monde.

 

 

Pour cela nous devons être impitoyables et sans états d'âme face à ces mafieux qui nous gouvernent. Ces gens là ont décrété que seul le profit compte et qu'importe la façon de faire de l'argent, l'essentiel est de faire de l'argent, après tout le dicton populaire dit bien que l'argent n'a pas d'odeur.

 

 

 

L'humanisme selon est une valeur d'un autre âge qui ne peut avoir d'importance aujourd'hui. La liberté du renard dans le poulailler ne doit jamais être connotée positivement. Ce n'est que le retour à la loi du plus fort et un retour à la barbarie et à l'esclavage. Les valeurs que nous avons en commun et que nous leur prêtons ne sont jamais partagées par ces monstres déguisés en personnes respectables.

 


Il faut lire le livre de Roberto Saviano : "GOMORRA», pour comprendre que les vrais mafieux ne sont pas ceux que l'on croit. Les vrais salauds sont les financiers de tout poils qui saisissent toutes les occasions pour engranger des fortunes. Les traitements des déchets européens en Italie où, hasard merveilleux, les normes sont assouplies par la loi du silence.

 

 

Il en est de même pour les déchets radioactifs qui sont coulés au large de Barri en contradiction avec toutes les normes internationales. Le "businesse" est juteux car on a, grâce à la libre circulation des  capitaux, pris soin de démanteler toute forme de régulation, aussi faible qu'elle ait pu être.

 


Le pillage des états souverains est orchestré par les mêmes criminels. C'est Goldman Sachs qui a mis la Grèce à genoux afin de dépecer cette merveilleuse nation. La titrisation des emprunts grecs et ensuite la spéculation sur les fameux CDS, ont permis à ces bandits de trouver la martingale gagnante qui garantit à tous les coups un gain maximum assuré.

 


Certains parlementaires européens, au service exclusif de cette pieuvre mondiale, ont confié en « Off » lors d'une réunion du parlement européen, que le but recherché par ces requins de la finance, était de ramener le salaire moyen grec au niveau du salaire le plus bas en Europe, à savoir celui de la Roumanie et celui de la Bulgarie.

 


On peut en déduire aisément, sans être pour autant un expert émérite, que cette disposition va être appliquée à tous les pays d'Europe. Tout semble réussir à ces salauds ordinaires. L'étape suivante est tout simplement la recherche du travail gratuit. Cette solution a déjà été expérimentée par l’Allemagne nazie.


 

Dans les camps de déportation et dans les camps d'extermination, les grandes entreprises venaient chercher une main-d'oeuvre bon marché. Siemens a été de celles-là. La règle d’or en vigueur, était déjà la recherche du profit maximum.

 

 

Même si les dirigeants ne pouvaient pas ne pas savoir, la coopération avec les camps de la mort n'était jamais remise en cause. J'ai cité cette entreprise, mais à sa décharge elle n'était pas la seule. Elle ne faisait qu'appliquer des dispositions légales...

 


Il est curieux de constater que cette même entreprise a été avec la banque Goldman Sachs, à l'origine du désastre grec. En effet, lors des jeux olympiques d'Athènes, des montages financiers douteux ont permis leur enrichissement faramineux au détriment de la légalité. Les dettes grecques prennent  leurs sources à cette époque.

 


L'argent de la drogue, des ventes d'armes, permet également à ces prédateurs de l'apocalypse de faire encore plus de profits. Ils ne s’en privent pas.

 


Dans l'article ci-après, un journaliste américain de renom écrit dans le "New York Times" un article où il expose la participation du numéro un de la finance mondiale dans le trafic d'êtres humains et plus grave encore dans la participation de la prostitution des mineurs.

 


Nous ne pouvons pas rester indifférents aux agissements criminels et barbares des maîtres du monde. Goldman Sachs dirigent les USA, la Grèce La banque centrale européenne, l'Italie, l'Espagne, le Portugal, et bien d'autres pays encore.

 


L'argument fallacieux et un peu court qui consiste à dire que nous ne pouvons rien y faire, que ce sont les plus forts, qu'ils détiennent tous les pouvoirs, doit être combattu fortement. En effet, avec ces raisonnements défaitistes, Hitler serait encore au pouvoir. Retrouvons le chemin de l'indignation et de la Résistance.

 

 

Abattons ces monstres. Touchons les là où leur cuirasse présente quelques faiblesses. Une d'entre elles, me semble être la bataille de l'information.

 


Répandons massivement autour de nous, dans notre travail, en famille, ces révoltantes informations. Eveillons ainsi la volonté de combattre. Introduisons dans ces organismes barbares  des virus destructeurs. Utilisons l'effet "DRACULA" qui en 1998 avait permis de stopper certaines mesures ultralibérales.

 

 

Je pense en particulier au  fameux AMI (Accord Multilatéral sur l'Investissement). Un effort exemplaire de mobilisation citoyenne à obligé la France a refuser ce traité. Par effet domino l'accord est devenu caduc pour le plus grand bonheur des peuples.

 


Le principe est simple, si l'on expose au grand jour les ignominies de ces gens, alors comme le célèbre vampire, elles n'ont d'autres choix que d'aller se réfugier dans les ténèbres. Leur dangerosité s'atténue donc sensiblement.

 


Soyons confiants, ayons la farouche volonté de leur faire mordre la poussière. Tous ensemble nous pourrons reconstruire un monde meilleur et plus juste, celui que les Résistants de la seconde guerre mondiale avaient déjà appelé "Les jours heureux".


Lucien PONS


Commenter cet article