Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

U.S.I.N.E-jpg

Avertissement

 

 

Il est toujours utile de préciser lorsque l'on utilise le mot de roman qu'il s'agit d'œuvre de création et que les personnages sont vrais puisqu'ils ont tous été inventés pour animer cette invention.

 

 

Si toutefois quelque personne physique vivant sur Terre à l'époque contemporaine à cette histoire se reconnaissait dans ces lignes, il ne pourrait absolument s'agir que d'une fanfaronnade de sa part.

 

Aucune personne vivante fréquentée par l'auteur n'ayant jamais eu, mais jamais hélas, l'étoffe ou l'aura de pouvoir prétendre le moins du monde être un personnage de roman, créé pour la situation.

 

Certains faits bien évidemment sont imaginés à partir de véritables aventures, marginales, et cependant relatées ou commentées par voie de presse ou d’études savantes de doctorants sûrs d’eux.

 

Bien que l'aventure du collectif U.S.I.N.E. de Montreuil, du Comité des Mal Logés et des squatters parisiens des années 80 du siècle passé soient de nature historique, les faits décrits ne sont que fiction.

 

Utilisation Subversive des Intérêts Nuisibles aux Espaces

 

 

 

"Arthur se tenait au deuxième étage d'U.S.I.N.E. Depuis cinq mois il n'était pour ainsi dire pas sorti de Montreuil. L'installation avait été très longue, plus d'un mois. Les squatteurs avaient été particulièrement squattés. Dès le départ deux conceptions contradictoires s'étaient rudement affrontées.

 

Les uns souhaitaient construire le lieu de l'intérieur, lentement, efficacement, et ouvrir les portes du lieu occupé au fur et à mesure de l'évolution et de la maturation des différents projets. Les autres, au nom d'une prétendue protection anti expulsion par le nombre, battaient le rappel le plus large.

 

Toutes les tribus de paumés, marginaux, ex squatters Autonomes, groupes de réfractaires, publics de concerts de rock Punk, buveurs de bières, anarchisants et anticapitalistes, empêtrés de controverses floues et vindicatifs sur tous les sujets, défilaient soir et nuit et ronflaient au matin.

 

Les Premiers, dont Arthur faisait partie, tentaient résolument refermer les portes trop largement ouvertes et de faire respecter une sérénité d'habitation. Ils essayaient de distinguer les égosillés permanents de ceux, plus discrets, porteurs d'un projet Autonome, capables d'organiser et de créer.

 

En bons responsables de la destinée d'un espace de subversion et de rébellion, ils avaient une vision plus planificatrice et directoriale. Ils appelaient à des réunions de gestion des lieux, demandaient des comptes, concédaient les espaces inoccupés en fonction de leur possible utilisation concrète."

 

 

 

 

Voici donc le livre premier, "Kahina, de belleville", d'une série, "Les chevaliers ivres", qui comptera six autres volumes.

 

 

  Cela mettra en scène les mêmes personnages et mêmes situations vus sous différents angles, depuis les années 1980 jusqu' à nos jours. La saga des réprouvés et marginaux plus ou moins politisés n'en n'est qu'à ses balbutiements.

 

Le livre II "Destin majeur" depuis le point de vue d'un mineur en fugue est en parcours d'édition.

 

 

Cordialement

Hivert Christian

 

 

 

 

 

Commenter cet article