Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ne peut être vendu

écritures

la vie s'écoule la vie s'enfuit

 

Texte libre d'acces

 

Romans (Kahina, Destin majeur, De l'autre côté de la rivière, Ne peut être vendu)

Assemblée

Les mémoires d'un poilu de 14, par Gaston HivertLes mémoires d'un poilu de 14, par Gaston Hivert

brochure-comite-des-mal-log-s-1991Comite des Mal Logés:1991

DAL : les mensonges Dal : les mensonges

Les liens Opac du DAL Les liens Opac du DAL

 Réquisitions inflammables Réquisitions inflammables

NE-PEUT-ETRE-VENDU.doc NE PEUT ETRE VENDU:1984

de-l-autre-c-t--de-la-rivi-re.site.pdf De l'autre côté de la rivière

Pierre Selos

Les-cons-sont-la.mov Les-cons-sont-la.mov

19 Tout s'arrange Tout s'arrange

06 Piste 06 12 Deux

Quinze-ans.m4a Quinze-ans

Mon amour Mon amour

        Le passage, élté et Pierre

Possible n°9 Possible n°9

Bertrand Louart..etc

QECSI.pdf Quelques Elements d'une Critique de la Société Industrielle.pdf

Guerin-Pour-le-communisme-libertaire Guerin-Pour-le-communisme-libertaire

libre service

Publié par Christian Hivert

Des nouvelles des mitterandards…

Jean-Edern HALLIER

Paris le 25 novembre 1996

 

Jean-Edern HALLIER

29 avenue de la Grande Armée

75116- Paris

Tel. : 45 00 15 94

Fax : 45 00 02 47

 

à

 

Jean-Louis DEBRE

Ministère de l’Intérieur

 

Cher Jean-Louis DEBRE,

 

J’ai essayé de vous appeler à deux ou trois reprises pour vous remercier de la protection dont j’ai bénéficiée pendant deux mois. J’ai usé de vos hommes aussi peu que possible, et ils m’ont paru contents d’avoir été traités fraternellement. Je ne supporte pas le mépris que l’on porte généralement à la police.

 

Vos services ont dû vous faire remonter qu’il ne m’est presque rien arrivé,mais je suis sûr que sans eux, je risquais un coup tordu. En effet, j’ai eu une provocation en duel de la part de l’huissier DONSIMONI, dont vous connaissez le lourd casier pour extorsion de fonds, et qui vient de faire cent jours de prison. D’après les renseignements généraux, il y avait une tentative d’extorsion de fonds—- et je veux pas trop savoir ce qu’il en est rééellement avec ces corses. Toujours est-il que je me méfie et suivant vos conseils, j’évite toutes relations avec le milieu dont ma naïveté risquerait de subir les conséquences.

 

Je m’apprêtais à demander la fin de ma protection, quand l’instruction en a été donnée avec une grande brusquerie. Me serais-je rendu coupable de quoi que ce soit ? S’il y a lieu, il ne faut pas laisser les choses dans le vague. Je suis un honnête homme et un artiste fragilisé par quatorze ans de persécutions sournois dont les derniers relents nauséabonds me remontent parfois des égouts de la vie publique. J’ai enfin des choses à vous dire qui me paraissent impérieuses. Pouvez-vous me donner un rendez-vous rapide ? J’en serais rassuré, et ce que j’ai à vous dire ne passe ni par le téléphone ni par le fax.

 

Votre ami,                                                      Jean-Edern HALLIER.

 

 

( Jean-Edern HALLIER , né le 1er mars 1936 à Saint Germain en Laye, est mort assassiné le 12 janvier 1997 à Deauville… MITTERRAND est mort à Paris le 8 janvier 1996 … DONSIMONI a disparu dans l’Océan Indien… Roland DUMAS va bien… Jean-Louis DEBRE aussi ! )

 
Cet article, publié dans Documents juridiques, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Ce Donsimoni expulsait et dépouillait à tour de bras les mal-logés du Comité du même nom sur ordre de ses maitres en guise d'intimidation au moment de la création de l'organisation gouvernementale concurrente

Commenter cet article